Warning: mysql_real_escape_string(): Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786

Warning: mysql_real_escape_string(): A link to the server could not be established in /home/lacuisink/www/wp-content/plugins/statpress-reloaded/statpress.php on line 1786
La Cuisine au Piano » Bretagne

80 ans ça se fête gastronomiquement !

20 07 2012

Lorsque l’on a un beau-père Breton et que l’on est d’origine Espagnole (entre autres) on ne peut que réaliser une bonne paella aux fruits de mer !

Dans les Cantabriques, nous avons la même musique celtique, la cornemuse est un instrument qui m’est très familier. Lorsque j’allais gambader dans les montagnes ce n’était pas la flûte du petit berger de Debussy que j’entendais, mais la « gaieta » (cornemuse espagnole) qui chantait à mes oreilles, et l’on pouvait les jours de fêtes sentir  aussi,les odeurs des paellas que l’on cuisinait dans les champs.

La Bretagne offre les mêmes gambas, les palourdes sont moins grises, mais aussi bonnes, alors sans aucune hésitation j’ai cuisiné une paella qui a fait honneur aux 80 printemps de Gilbert mon beau-père !

Pour  4 personnes :

2 calamars frais

4 grosses gambas

8 langoustines

250 gr  de palourdes

250 gr de moules

300 gr de riz spécial paella

1 oignon

3 gousses d’ail

1 tomate

8 poivrons « piquillos » en bocal

1 càc de pimenton « de la Vera »

1 pincée de fils de safran

sel

arêtes et têtes de poissons

750 gr d’eau

1 citron

Huile d’olive espagnole ( le goût  est très différent de l’italienne ou de la française)

 

Dans une casserole déposer les têtes et les arêtes de poisson, ajouter l’eau, saler et porter à ébullition, baisser le feu et laisser frémir pendant une demie heure, ajouter le safran.

Dans « la paella » (plat traditionnel espagnol) verser suffisament l’huile d’olive pour faire revenir, l’oignon ciselé, l’ail, la tomate, les calamars. Faites revenir le riz jusqu’à ce qu’il devienne transparent, puis ajouter le bouillon petit à petit comme pour un rizotto.

10 minutes avant la fin de cuisson ajouter les langoustines les moules les palourdes et les gambas. L’eau des fruits de mer viendra absorber les grains de riz, rajouter les piquillos. Dernière touche, en exprimant un jus de citron et en ajoutant quelques rondelles pour la décoration. Déguster sans modération !

Je pensais qu’il en resterait pour le repas du soir, mais jugez plutôt !!

Vin conseillé :  sans aucun doute un Albariño, célèbre vin blanc de Galice, réputé pour son mélange de fraicheur et de moelleux. Si vous habitez Paris vous pouvez vous le procurer chez El Bierzo, 29, rue de l’Ouest dans le 14 ème, ainsi que tous les produits espagnols cités ci-dessus.

Musique : pour associer Bretagne et Cantabriques, écoutez l’excellent groupe Hevia, et sa cornemuse espagnole !

 

Share on Facebook


BALLADE EN BRETAGNE AU PAYS DES ÉPICES

30 01 2011

Nous arrivons à St Méloir des Ondes à l’heure du déjeuner. Au bout d’une allée entourée d’arbres, de plantes fleuries, se dresse le château Richeux intimement majestueux à l’image de son maître de Maison Olivier Roellinger.

Nous suivons le chef de rang dans la première petite salle boisée avec vue sur la baie; assis confortablement sur des chaises aux couleurs délicates …

…nous choisissons Le grand choix de la baie.

Je rentre en méditation avec la Coupe de coquilles st Jacques (de plongée) huile d’agrumes et  fleur de sel

Mon âme épicurienne rend hommage au Filet de boeuf de Normandie, huitres et poivre Jeerakarimundi

Il  y aura encore une petite place près de mon coeur pour La Table de fromages de Bretagne

Et je ne quitterai pas cet endroit tranquille et charmant sans un dernier petit grain de folie  ! La table des gourmandises est trop belle à voir, une invitation à se laisser aller à la volupté et la sensualité sans culpabiliser !!!! devant toutes ces petites douceurs…..

Que c’était bon ! Yannick et moi sommes sortis du château Richeux pour aller admirer la vue. Assise sur le petit banc derrière le château je savoure l’après repas; la lumière Bretonne est douce, elle baigne la baie de cancale d’un voile transparent qui s’étend à perte de vue.

Il me semble apercevoir au loin une sorte de bateau fantôme qui semble vibrer sur place,  mon imagination est trompeuse, ce bateau peu à peu prend la forme du Mont St Michel… Oui c’est bien lui !

Je dessine du regard ses contours un peu flous, puis je descends les marches du petit escalier caché dans une nature sauvage, pour  me retrouver sur la plage du château. Je ramasse des galets  qui deviendront des petites assiettes pour présenter quelques amuse-bouches. Je m’inspire des idées d’Olivier Roellinger .

Cet endroit me fige dans une douce quiétude, je me sens sereine , la beauté du site , le repas élégant, les mets servis avec sympathie et convivialité font que je reviendrai …..

MUSIQUE : le chant des mouettes; si possible mélanger les mezzos et les sopranes vous aurez l’ambiance de la côte d’Emeraude  !!!


Share on Facebook


DUO DE PETITS MAQUEREAUX

30 01 2011

De retour à Paris, je suis allée au tout nouvel Entrepôt Épices-Roellinger, 51 bis rue St Anne, d’où je suis repartie avec un panier chargé d’épices et une boite de Galettes Celtiques.

Une entrée iodée

2 petits maquereaux

2 càc de beurre (ou margarine bio)

1 échalotte

1/2 verre de vin blanc

1 càc de Poudre Retour des Indes (Roellinger)

Poivre des Mondes (Roellinger)

ail

persil

1 càc de jus de yuzu

moutarde celtique (Roellinger)

vinaigre celtique (Roellinger)

huile et cumbavas

2 galettes celtiques

Faire lever par votre poissonnier 1 filet de maquereau. Dans une poele faire revenir sans coloration 1 échalotte finement ciselée. Ajouter le filet et 1 bonne càc de poudre  Retour des Indes, mélanger sur le feu pendant 2 mn puis ajouter le vin blanc, laisser frémir quelques instants jusqu’à évaporation. Hors du feu, écraser l’ensemble à la fourchette , ajouter le yuzu et la galette émiettée. Verser l’appareil dans un petit moule et laisser refroidir. Lustrer au beurre fondu l’autre maquereau; ajouter un mélange d’ail et persil coupés finement; arroser d’une cuillère à soupe de vin blanc, saler et poivrer puis enfourner à 200° pendant 8 minutes,

Sauce vinaigrée : 1càc de moutarde celtique, un peu de vinaigre celtique, huile et cumbavas ( à vous de trouver les proportions exactes, cela dépend du goût de chacun).

Dresser les maquereau sur un joli galet Breton (prévoyez un tour sur la plage lors de votre prochain voyage à Cancale ) accompagnés de la petite sauce vinaigrée.

Vin conseillé : une fois n’est pas coutume, il s’agira cette fois d’un Whisky, un malt du Speyside, le Balmenach, pour sa couleur claire comme de l’eau transparente, et son bouquet iodé qui sublimera cette entrée !

MUSIQUE : l’album If on a winter’s night de Sting, la passerelle idéale entre le plat iodée et le Whisky tourbé. Bon voyage au pays Celtique !
Share on Facebook